Avenue Emile Bossaert 49
B-1081 Bruxelles
Tel. : 0 474 86 20 32
e-M : j-e @ j-e .be

Julien Etienne


Ingénieur civil architecte

Architectures neuves, Patrimoines bâtis, Rénovations


A c c u e i l - P r o j e t s


> L'ARCHITECTURE COMME MÉTIER


Mobilisée par l'architecte italien Giorgio Grassi, cette formule suggère bien notre intention.

Comme métier, l'architecture fait appel à des sciences et des techniques : l'usage des matériaux de construction comme la disposition des lieux à construire requièrent une étude attentive, tant à l'école qu'aux côtés de praticiens d'expérience, et au gré d'un incessant travail de recherche.

Comme métier, l'architecture exige de l'application : une attitude de rigueur et de patience, voire de minutie, s'impose à celui qui prétend l'exercer.

Comme métier enfin, l'architecture se pratique au sein d'une société civile à perfectionner, en relation avec d'autres métiers, et où chacun oeuvre au service d'un maitre de l'ouvrage et du bien commun.



> LE SOUCI DES GÉNÉRATIONS PRÉSENTES ET FUTURES


L'architecture est une opération qui prend place dans un lieu et dans une histoire; elle est par nature vouée à l'avenir. Ceci implique que :

- Tant sur le plan urbain qu'à l'échelle des édifices, les formes ne peuvent se satisfaire d'une adéquation superficielle aux phénomènes de mode contemporains et ainsi risquer l'obsolescence à brève échéance : elles gagnent à être fondées, avant tout, sur une étude de la part la plus partagée de nos besoins, usages et habitudes, telle que l'architecture elle-même peut nous la renseigner, à travers une observation historique et anthropologique de ses produits.

- Les matériaux et leur mise en oeuvre tiennent une place cruciale dans l'opération : viser à bien construire c'est investir pour se permettre de consacrer nos forces futures à d'autres défis et questions qu'au surcroît d'entretien nécessaire vis-à-vis d'un parc immobilier mal bâti.

De plus, d'un point de vue environnemental, édifier avec discernement et pour le long terme contribue naturellement à réduire la production de déchets ainsi que certaines dépenses de ressources et d'énergie dans les opérations de rénovations successives ; à quoi s'ajoutent les économies rendues possibles par la nécessaire amélioration des performances énergétiques des bâtiments, dont la mise en place d'une isolation efficace.

Enfin, le souci des générations futures nous enjoint aussi sur le terrain culturel : nous devons ainsi assurer la bonne transmission, à ces générations, des parties significatives de l'héritage bâti par nos prédédesseurs et ayant survécu jusqu'à nous.



> UNE APPROCHE GLOBALE ET RATIONNELLE


Alors que la conception des bâtiments n'a de cesse de se disperser en une multitude de tâches spécialisées, un enjeu important de la pratique actuelle de l'architecture est de faire tenir autant que possible une vue d'ensemble du projet, dans laquelle les décisions qui sont prises peuvent former un tout cohérent et maîtrisable, ainsi à même de constituer la réponse la plus rationnelle aux exigences formulées.

Une formation théorique et pratique à la restauration du patrimoine, un éveil à l'histoire et à la philosophie, des études d'ingénieur civil, une méticulosité qui s'applique des premières esquisses à la réception du chantier, une expérience avec des maîtres de l'ouvrage multiples (particulier, s.p.r.l., s.a.) et à des échelles variées (aménagement de bureaux, restaurations de biens classés, transformations et extensions, logement collectif,...) : tels sont les atouts sur lesquels s'appuie notre pratique des missions d'architecture.



Éléments de CV :
Master Ingénieur civil architecte (2009) ; Master en Conservation-restauration du patrimoine (2013) ; Collaborateur chez Nicola di Battista (2010, dont concours en association avec Hans Kollhoff) et chez Nicolas Créplet (2011-2017) ; Accompagnateur invité de voyage d'étude du Réseau Art-Nouveau Network (2014) ; Conférencier pour Ptah-hotep asbl (2015) ; Membre invité de jurys d'atelier en écoles d'architecture (ULB: 2015 / UCL: 2017)

Autres informations :
- Organisation professionnelle : Ordre des architectes - Conseil francophone et germanophone (le règlement de déontologie des architectes du 16 décembre 1983 est consultable sur le site : voir rubrique "architecte, ma profession", onglet latéral "cadre juridique", sous-onglet "règlements relatifs à l'exercice de la profession")
- N° BCE : 0836.758.820 ; Titre professionnel : architecte ; N° TVA : TVA BE.0836.758.820